Les gens dans la rue

Article : Les gens dans la rue
Étiquettes
28/03/2015

Les gens dans la rue

Les gens dans la rue. Ils sont souvent peu nombreux mais, leurs expressions en disent long sur eux. Il y a ceux qui avancent d’un pas défaitiste-la vie leur en prend toujours plus sans rien leur donner en retour, c’est à en devenir lassant. Il y a ceux qui avancent avec le courant de la vie, là où sa barque les mènent, ils y échouent sans trop se poser de questions, préoccupés par saisir l’instant. Il y a ceux qui essaient de dire oui quand bien même leur cœur s’y oppose et murmure autre chose-ils essaient d’être moins aigris maintenant, espérant dans l’après. 

Il y a ceux qui disent oui sans rien attendre en retour parce qu’ils ont compris que la vie, elle ne leur doit absolument rien, eux au contraire lui sont redevables, sous un certain angle de vue. Il y a aussi ceux de qui on prend rapidement pitié-souffrants en silence, semblant à eux seuls porter tout le poids de la terre-pourtant avançant d’un pas conquérant et fier ! Il y a ceux qui ont arrêté il y a bien longtemps de se demander pourquoi ? Et qui agissent en pensant plus au comment ou au qu’est-ce que ! Il y a enfin ces gens qui peuvent passer inaperçus presque invisibles et qui sont à la fois indéchiffrables, imprévisibles

Les gens dans la rue. Je les ai observés et je crois que j’ai tout vu. Aux rôles principaux (dans le désordre, bien-sur, général de mon cerveau) : un homme, sa mallette en mains-un vendeur de sachets d’eau-un adolescent, sac au dos-une femme et ses bébés-une jeune fille sur talons aiguille traversant la route-un cadre de banque se rendant à sa voiture-un monsieur en boubou, en route pour la mosquée et cet autre monsieur, capuche sur la tête yeux rivés vers le soleil au zénith… Et vous qui êtes-vous, de ces gens dans la rue ?

abj 2 Plateau (3) À bon lecteur salut !

Partagez

Commentaires

Rima
Répondre

Nous sommes tous des gens dans la rue.
Impossible de ne pas reconnaître une personne déjà croisée parmi celles que vous avez décrites.
Bravo pour ce billet très réaliste, et poétique à la fois.

Benjamin Yobouet
Répondre

Bien dit. Moi je suis de ceux ( pour te paraphraser) "qui disent oui sans rien attendre en retour parce qu’ils ont compris que la vie, elle ne leur doit absolument rien".

Je pense que c'est la meilleur des manières, parce que si tu attends beaucoup, tu ne recevra rien en retour. Alors pour ne pas être blessé ou frustré, on opte pour ce choix de vie, de personne...

Bien à toi !