Réussir ses prises de parole en public : trucs & astuces.

Il y a de cela quelques mois, j’avais la lourde tâche de m’exprimer devant un public qui comptait près de 150 personnes. Je m’étais préparée du mieux que possible, je connaissais ma présentation par cœur, tel les « lyrics » d’un morceau de rap cher à mon cœur. Ma présentation, je la récitais à qui voulait l’entendre dans mon cercle de travail et m’extasiais devant cette opportunité. Le jour arriva enfin, c’était à mon tour de monter au pupitre quand l’organisateur de l’événement vint me souffler à l’oreille :

– euh Danielle, ta présentation tu la feras en anglais s’il te plait. La majorité du public ne parle pas le français.

Je revis encore, souvent cette scène, sans oublier le clin d’œil de ma supérieure en signe d’encouragement comme pour dire, il va te falloir improviser mais je sais que tu vas t’en sortir. J’avale ma salive, elle a un goût amer et je revois ces heures de préparation en boucle – en français – malheureusement.

Une fois installée, je souris à l’assemblée. Pour me détendre et gagner du temps je raconte une blague – blague à laquelle je suis la seule à rire – et pourtant, ils étaient censés rire à gorge déployée. « Tu es dans la merde Danielle, me disais-je intérieurement ». Plus de 50 diapositives techniques à expliquer en anglais et devoir répondre aux questions par la suite.

Si vous lisez ce texte c’est que tout s’est bien passé. J’ai fait mon travail comme il se devait, improvisant et souriant quand cela était nécessaire. Il y a cependant eu ce moment où « j’ai freeze », cela a duré 15 secondes, avant le début de ma présentation. Ce sont peut être les 15 secondes les plus longues d’une vie. Cette journée m’a fait repenser la définition du « self-control ».

Pour nous aider à mieux nous exprimer en public, j’ai ici recensé ces quelques astuces qui sont utiles lorsqu’on décide de les appliquer :

  • Avoir une tenue vestimentaire correcte adaptée à l’auditoire et aux circonstances
  • Faire en sorte de maîtriser son sujet de la meilleure des manières
  • Savoir contrôler sa voix
  • Se détacher de ses notes pour pouvoir regarder son auditoire
  • Aller à l’essentiel dans sa prise de parole
  • L’excellence étant une habitude il convient de vous exercer au maximum avant votre prise de parole
  • Il vous faut prendre du plaisir : s’exprimer, dire ce que l’on pense est un privilège. Rendez cet exercice ludique
  • Il faut connaitre son auditoire et le lieu où l’on va intervenir
  • Surtout travaillez votre gestuelle et la tonalité de votre voix afin de maintenir l’attention de l’auditoire et mieux lui transmette vos propos.
  • Si vous avez, de part votre profession ou votre environnement immédiat , la responsabilité de vous exprimer constamment devant un public, vous pouvez vous intéresser à des clubs ou associations tels que « toastmasters «  afin d’améliorer vos compétences en matière de communication.
  • S’il vous arrive de devoir gérer des « imprévus » comme ce fut mon cas – surtout gardez votre calme, vous maîtrisez assez bien votre sujet , vous seuls savez ce que vous avez à dire personne ne voit vos cartes. Concentrez-vous la dessus.

Enfin comme le disait Rosine, dite Sarah Bernhardt  » le trac vient avec le talent » n’ayez pas peur d’avoir le trac, apprenez plutôt à le contrôler.