Les anglophones sont polis. Du moins, c’est ce qu’on a pu remarquer. Et pourtant, il y a ces fautes écrites ou parlées qui les font enrager. Mais ils ont souvent du mal à nous le dire, préférant se résoudre à comprendre le sens premier de nos propos plutôt que de nous corriger à chaque mauvais pas.

Pour les besoins de l’article, un kenyan, un japonais-brésilien et un américain se sont prêtés au jeu : énumérer ces erreurs classiques que font les natifs francophones quand ils parlent l’anglais. Je  me permets de vous retranscrire leurs réponses en anglais pour éviter de les dénaturer. (suite…)