En décembre, ils doivent tous être heureux…

Chaque année, à l’approche des fêtes, il est de coutume de voir mon fil d’actualité facebook, grouiller de messages, d’appels à poser des actes de charité en faveur des plus démunis et des orphelins. Certains « tapent l’oeil » sur ces posts, d’autres par contre se laissent prendre par la main ou par le cœur et finissent par faire des dons. Pour avoir longtemps analysé ces cris de cœur, je peux clairement vous dire « qu’on abuse de vous », qu’on vous fait passer le mauvais message et voici pourquoi :

Les phrases d’accroche ressemblent à celles-ci : « n’oubliez pas votre prochain », « pensez à ces bouts de choux », « offrez-leur un Noël de rêve », « faites des dons sans arrières-pensées », « pensez à ces vies que vous allez transformer » (la liste étant non exhaustive je vous laisse la compléter) .

Ce que l’on oublie de vous dire ou ce sur quoi l’on insiste le moins possible, pendant qu’on vous gave d’images tristes et de slogans poétiques, c’est cette phrase : « IL Y A PLUS DE JOIE À DONNER QU’À RECEVOIR ». Ce qu’ils hésitent à dire, c’est qu’en vérité, les plus démunis, c’est « VOUS ». Vous qui êtes entourés de tous ces autres mais qui n’êtes en réalité, riches de personneVous qui avez passé toute l’année à courir sans vous arrêter un instant pour apprécier les simples plaisirs de la vie au point de vous extasier sans grand effort devant le sourire innocent d’un enfant que la vie a, pour l’instant, mal loti. 

L’année dernière, j’ai participé à une action sociale organisée par Bénévoles en Action – Africa (je ne vous demande pas de cliquer sur le lien, je ne fais surtout pas leur publicité et surtout je ne vous dis pas combien cette équipe de bénévoles est géniale). Ce fut une expérience humaine riche en émotions et en partages, qui m’a à coup sur laissé des marques. À travers des gestes simples que nous avons posé à l’encontre de « ces autres nous » c’est tout notre quotidien qui s’en est vu impacté. Il y a des moments comme ceux-ci, où l’humanité décide de reprendre des couleurs et choisit de vous appeler à témoins. L’essence même de l’existence nous était donnée de revisiter, de repenser.

Pour résumer, en Décembre ou peu importe le mois, si l’occasion se présente à vous , si le cœur vous en dit ou pas, participez à une action sociale, posez des actes de charité, mettez la main à la pâte pour les autres. Offrez-vous la joie du démuni ! 

img_6475

Fatigués mais heureux ! Avec Andy & Ray ^^

abb

Elle s’était approchée, pour voir de de plus près, un téléphone portable. Son image, je l’ai emportée avec moi et elle ne m’a pas quitté depuis.