Catégorie : FOCUS

J’ai choisi le succès, l’échec m’a rattrapée… [J’ai lu]

Selon le dictionnaire Larousse (en ligne) , l’échec se définit comme étant un résultat négatif d’une tentative, d’une entreprise, un manque de réussite ; une défaite, l’insuccès, le revers. Exemple : subir un échec. Un mot qui bien souvent s’accompagne d’un autre :  désillusion – le sentiment de quelqu’un qui constate que la réalité est différente de celle qui était imaginée ; désenchantement, déception, mécompte.

Tout est parti d’un fait anodin. Je lisais ce livre dans lequel, il était demandé au lecteur de dresser la liste de ses plus gros échecs et d’en noter les conséquences. J’ai alors pouffé de rire repensant à cet échec essuyé en cuisine, une fois dernière. Il était question de faire cuire du riz blanc sur une gazinière avec laquelle je faisais connaissance pour la première fois. (suite…)



14 fautes d’anglais qui trahissent les francophones

Les anglophones sont polis. Du moins, c’est ce qu’on a pu remarquer. Et pourtant, il y a ces fautes écrites ou parlées qui les font enrager. Mais ils ont souvent du mal à nous le dire, préférant se résoudre à comprendre le sens premier de nos propos plutôt que de nous corriger à chaque mauvais pas.

Pour les besoins de l’article, un kenyan, un japonais-brésilien et un américain se sont prêtés au jeu : énumérer ces erreurs classiques que font les natifs francophones quand ils parlent l’anglais. Je  me permets de vous retranscrire leurs réponses en anglais pour éviter de les dénaturer. (suite…)



Réussir ses prises de parole en public : trucs & astuces.

Il y a de cela quelques mois, j’avais la lourde tâche de m’exprimer devant un public qui comptait près de 150 personnes. Je m’étais préparée du mieux que possible, je connaissais ma présentation par cœur, tel les « lyrics » d’un morceau de rap cher à mon cœur. Ma présentation, je la récitais à qui voulait l’entendre dans mon cercle de travail et m’extasiais devant cette opportunité. Le jour arriva enfin, c’était à mon tour de monter au pupitre quand l’organisateur de l’événement vint me souffler à l’oreille :

– euh Danielle, ta présentation tu la feras en anglais s’il te plait. La majorité du public ne parle pas le français.

Je revis encore, souvent cette scène, sans oublier le clin d’œil de ma supérieure en signe d’encouragement comme pour dire, il va te falloir improviser mais je sais que tu vas t’en sortir. J’avale ma salive, elle a un goût amer et je revois ces heures de préparation en boucle – en français – malheureusement.

(suite…)



10 astuces pour améliorer votre productivité

Enfant, à la question de savoir ce que j’aimerais faire en grandissant, je m’empressais de répondre : je veux être une busy woman (surtout ne riez pas- les rêves d’enfant deviennent très vite réalité) Je ne croyais pas si bien dire ; Aujourd’hui j’ai grandi et j’ai compris que la contrainte majeure des personnes « busy » est la notion du temps – la gestion du temps. Une problématique constamment d’actualité.

ted

J’ai récemment visionné la session 1 du TED Women2016 qui traitait également du sujet à travers le thème « it is about time « . L’une des conférencières disait entre autres :   » Nous track-ons notre argent mais nous ne track-ons pas notre temps – ce qui peut être dangereux » . (suite…)



Quand est-ce le début de l’année chez vous ?

J’échangeais récemment avec des amies sur la notion de « renouveau ». Une envie, une inspiration au changement ? Un esprit et une attitude nouvelle qui nous donne souvent des ailes quand bien même les conditions météo semblent mauvaises – peu nous importe, nous sommes déjà sur notre petit nuage, prêts à toucher le ciel . Le monde peut bien s’en plaindre, nous ressentons juste que c’est le bon moment, il faut  le faire !

Un soir d’août 2014, j’étais dans ma chambre, un post-it et un feutre en main. Exaspérée par énormément de choses, j’écrivais sur ce bout de papier  » je mettrai tout en oeuvre pour que l’année 2015 soit différente de celle en cours (2014 )- Il est temps de faire bouger les choses. ». Je le collais à l’arrière de la porte de ma chambre, histoire de relire le message chaque matin en partant. En septembre déjà, les choses commençaient à bouger – mais pas comme je l’espérais. Les uns à la suite des autres, je voyais les membres de ma famille séjourner de longs moments à l’hôpital. (suite…)



And then What ?

Ces jours derniers, j’ai vraiment eu du mal à écrire une phrase et pourtant ce ne sont ni les mots, ni l’inspiration qui manquaient. Peut-être bien le temps ? Mais là encore, fallacieuse excuse. Une esquisse de mon cerveau permettrait d’entrevoir comme une grosse boîte à idées – un genre de boules de loto en perpétuels mouvements qui attendent chacune, la probabilité d’être tirées au sort – et cela ne s’arrête jamais (on consulte pour ça ?) . Je ne sais pas à quoi carbure le vôtre de cerveau, mais le mien doit probablement être en permanence sponsorisé par Red Bull  (enfin digression) (suite…)



Les aventures de Kocoumbo

Kocoumbo est un jeune étudiant noir, parachuté dans un pays autre que le sien, pour ses études. À coups de détails tordus et de pensées floues, il vous dépeint cet univers nouveau auquel il tente de s’acclimater tout en douceur.

À la descente du train, Kocoumbo, galant fou, pense à proposer son aide à une jeune dame qui s’est fait bousculer par le trop-plein d’hommes à la gare. Sac étalé au sol, bottines à talons, mini-jupe- visualisez la peine qui s’exprimait par de mignonnes grimaces, sur le visage de la demoiselle. Trêve d’hésitations, Kocoumbo se lance à sa rescousse. Mais, au bout d’une minute, il se rend compte qu’il ne fait que ramasser des bouquins. C cette belle blonde n’a que des bouquins dans son sac ? (Quoi pas de maquillage, de miroir, de parfums ?) Beh dis-donc ! (suite…)



Un croquis parmi tant d’autres

Je vous ai fait un beau dessin, vous voulez le voir ? Le curseur un peu plus bas, ça y est vous y êtes…

DSC_7438

Un croquis parmi tant d’autres…

(suite…)



SOYEZ ZEN

Aujourd’hui j’ai un message pour vous, un message de la plus haute importance : SOYEZ ZEN !

Des problèmes vous en aurez tous les jours, les moments de joie vous ne les saisirez pas tous !

Alors pourquoi vous attarder à prendre les choses trop à cœur ? Surtout lorsque votre cœur, lui, n’y tient pas vraiment ?

Prenez le temps de respirer, d’être plus attentif à la vie, de faire les choses que vous aimez, avec les personnes qui vous sont chères ou pas !

Prenez le temps d’apprécier la vie et de rendre grâce pour ce que vous avez, en attendant ce que vous espérez; (suite…)



Bébé-land…

La semaine dernière, en balade, j’ai passé une demi-journée avec un bébé et j’ai appris des choses de grands. Un bébé, ne parle pas un langage connu de tous, mais émet énormément de sons et la plupart du temps, lorsque quelque chose ne tourne pas rond. Une couche mouillée, le ventre creux, un bobo, des caprices…Peut importe, l’essentiel étant de faire un maximum de bruits, d’attirer l’attention pour permettre de trouver une solution efficace à son problème. Un bébé ne se laisse pas blaguer aussi facilement. « NON, je ne porterai pas de cet horrible chapeau que tu veux m’obliger à mettre, NON je ne mettrai pas cette chaussure pour paraître aussi beau que tu le voudrais ». Un bébé n’utilise certes pas un langage connu de tous,  mais sait dire NON à ce qu’il n’aime pas ou à ce dont il n’a pas envie, et il arrive tant bien que mal à se faire comprendre. (suite…)